Chronique Les petites heures, Gwen Keraval

Chronique Les petites heures de Gwen Keraval

Editions Fleur de Ville / Photo: Alizée ALLIO (Juillard)

Résumé:

Tom est un petit enfant, et comme tous les petits enfants il a une journée bien remplie avec des choses à faire mais aussi des moments pour ne rien faire.
Et oui parce que c’est tout aussi agréable de pouvoir penser à rien et se dire qu’on a un temps pour reposer notre esprit et notre corps.
C’est ainsi qu’à travers ce livre on découvre les bonheurs quotidiens, les activités et les moments que partagent avec nous Tom de sa petite vie d’enfant sage.

Gwen Keraval (l’auteur) nous explique:“Concernant tous les moments choisis dans ce livre, le choix à été bien sur complètement subjectifs, et repose uniquement sur mes souvenirs de tout-petit garçon, ce n’est absolument pas un guide de tout ce qu’on doit faire à quelle heure, ce qui serait quand même assez ennuyeux.
Ce sont plus mes moments doudous, ceux que je préférais dans ma journée, mes petits bonheurs sans prétentions mais qui me parlaient.”

Caractéristiques techniques:

La gamme de couleur utilisée tout au long du livre est plaisante et reposante, l’effet granuleux des pages changent des pages ordinaires aux illustrations semblables à des photos, on se plait à regarder les images pleine de douceur dans ce style ancien, et à décrire l’activité que fait Tom sur chaque page.

“Concernant l’effet granuleux, ce sont juste des nuages de petits points utilisés comme ombrage ou comme textures, tout cela est réalisé sur un ordinateur, mais fait un peu référence aux affiches anciennes, aux trames faites à la main à l’époque. C’est peut-être un peu systématique dans ce livre, c’est peut-être un peu un tic graphique, comme l’emploi de trames, ou de motifs, il ne faut pas en abuser…” nous confie l’auteur Gwen Keraval.

Chronique du livre Les petites Heures:

Un livre de Gwen Keraval aux éditions Fleur de Ville.
Chaque heure a son activité, du petit déjeuner jusqu’à leur du dodo en passant par le bain et l’école, on aime comparer avec notre quotidien, ce qui nous rapproche ou nous différencie de la vie de Tom. On se rassure en remarquant que l’on est pas les seuls à avoir des repères dans notre vie bien rythmée.

“Tous les enfants faisaient de la peinture en maternelle, mais peut-être d’autres n’appréciaient pas autant que moi ce moment.”

Et comme tous les petits enfants, à l’heure du coucher on ferme le livre, on ferme les yeux et on s’endort paisiblement sur ces belles images qui trotte dans nos têtes (une lune qui dort, un poisson qui joue de la trompette et même un doudou qui se repose avec Tom).

Les petites heures de Gwen Keraval les moments

Dans ce livre pour les petits, même les plus grands peuvent s’identifier à Tom, car aujourd’hui nombreux sont ceux qui ont une vie chronométrée, et on se retrouve dans les fameux tricycles sur lesquels on jouait dans la cour des écoles ou dans les chasses à la chaussette célibataire.

“Pour la chasse au trésor, j’avais un grand coffre à jouets ou se retrouvaient un peu tout et n’importe quoi, des chaussettes ont du s’y perdre fatalement…”

Les petites heures de Gwen KeravalLes petits secrets que nous livre l’auteur:

“ J’aime travailler avec des palettes réduites, de 3-4 couleurs, cela donne une unité graphique au livre, un ton, et offre la possibilité de se décliner en sérigraphie plus tard. C’est aussi une envie d’aller vers plus de simplicité, pour ne pas perdre l’essentiel de vue.”

“[Certains moments du livre] étaient là pour parler au plus grand nombre, comme le chocolat chaud, que j’ai toujours détesté… mais je voyais dans le regard des autres combien ils appréciaient ce moment, même adulte !”

L’édition Fleur de Ville :

De grands remerciements aux éditions Fleur de Ville, pour m’avoir offert ce livre si doux et si proche des enfants. Et je remercie également l’auteur Gwen Keraval qui a répondu très gentiment à mes questions.
Gwen Keraval nous laisse même un petit mot à propos de l’édition:

“[Le livre] est publié par les éditions Fleur de Ville, une jeune maison d’édition montée par ma femme, Marie-Pierre Oddoux il y a quelques années, mais qui ne publie pas que moi du tout !
Elle publie 5 ou 6 albums par an, très peu en fait, mais en prenant le temps de faire les livres. Elle a aussi une collection d’abécédaires sur le sport, publiés avec le concours de sportifs engagés dans la transmission de leur sport et l’ouverture aux livres à des enfants qui ne lisent pas beaucoup à priori.
Et aussi bientôt une nouvelle collection « Tricycle » de livres pour les un peu plus grands, entre la BD et l’album jeunesse.”

Vous pouvez me retrouver sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Hellocoton, Instagram

Vous pouvez retrouver l’auteur sur son site : Gwen Keraval (site)
L’éditeur sur son site : Fleur de Ville (site)

Si vous voulez acheter le livre :

Les petites heures de Gwen Keraval

challenge rl jeunesseChronique Les petites heures, Gwen Keraval

2 thoughts on “Chronique Les petites heures, Gwen Keraval

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

J'accepte la politique de confidentialité du site

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.