Chronique du livre Le Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry

chronique Le petit prince Antoine de Saint Exupery 2

Editions Gallimard / Photo: Alizée ALLIO (Juillard)

L’auteur:

Antoine de Saint Exupéry est né le 29 juin 1900 (bien que le jour soit identique, cela s’est passé quelques nombreuses années avant ma naissance) et disparu en vol le 31 juillet 1944 en mer à proximité de Marseille.
Un homme dont le succès mondial est mérité restera dans nos cœurs un écrivain, poète, aviateur, reporter français, mobilisé dans l’armée de l’air et mort pour la France.

Pourquoi ce livre ?

Il est vrai que ce livre est aujourd’hui très ancien, et pourtant il a fait l’objet mainte fois de réédition dans des allures plus modernes, il reste encore aujourd’hui, une œuvre mondiale qui a vu de nombreuses chroniques à son sujet.
C’est donc après une demande particulière (puisqu’il s’agit d’un article sponsorisé) que je me suis replongée dans les souvenirs de mon enfance, à ressortir de la malle de ma maman, cet ouvrage encore étiqueté en Franc et dont les pages sentent le manuscrit.
Une histoire qui a bercée mon enfance et qui bercera je l’espère celle de mes enfants.
Ils ont d’ailleurs sorti une adaptation pour les bébés, un album numérique sonorisé qui perd beaucoup de son sens primitif, mais permettent aux plus petits de se familiariser avec les aquarelles du livre dans un bel album : le Petit Prince pour les bébés.

 » Lorsque j’étais petit garçon , la lumière de l’arbre de Noël, la musique de la messe de minuit, la douceur des sourires faisaient ainsi tout le rayonnement du cadeau de Noël que je recevais. »

chronique Le petit prince Antoine de Saint Exupery 4

Photo: Alizée ALLIO (Juillard)

Résumé de texte Le Petit Prince :

Cette histoire étrange arrive par un concours de circonstances qui réunit le narrateur avec un Petit Prince dans un désert.
Le narrateur  s’est égaré dans le désert, après une panne de son avion. Alors qu’il essaie tant bien que mal de réparer les dégâts de son moteur dans l’espoir de repartir piloter dans les airs voit un petit garçon sortir de nulle part lui demandant:

“S’il vous plait… dessine-moi un mouton…”

Cette réplique culte a fait le tour de monde, racontant ainsi l’histoire du Petit Prince.
Un petit garçon à la chevelure d’or avec un rire aux cent mille grelots qui faisait rêver le narrateur. Il habitait sur une toute petite planète où vivait sa belle rose pour laquelle il vouait un amour inconsidéré malgré sa vanité peu attirante.

“ il avait pris au sérieux des mots sans importance, et était devenu très malheureux”

C’est ainsi qu’il quitta son étoile et partit découvrir les autres planètes, triste et mélancolique.

 » Je ne savais pas trop quoi dire. Je me sentais très maladroit.
Je ne savais pas comment l’atteindre, où le rejoindre… C’est tellement mystérieux, le pays des larmes. »

Après des aventures lui permettant de connaitre un peu mieux les adultes, dans des caricatures simples et imagées, il se retrouve dans le désert en compagnie de l’aviateur avec qui il va lier une amitié forte.
Il va par la suite devoir quitter l’aviateur après un long périple à ses côtés et de belles histoires racontées pour retourner auprès de sa bien-aimée, la petite fleur qu’il se doit de protéger et de prendre soin sur sa petite planète. C’est ainsi qu’avec un mouton en poche, le Petit Prince quitte le narrateur pour lui laisser comme empreinte de son passage un rire pour l’éternité parmi les étoiles et de magnifiques histoires en tête.

L’œuvre:

chronique Le petit prince Antoine de Saint ExuperyLe récit du Petit Prince a été adapté sous différentes formes et l’on se plait à découvrir les similitudes et différences entre les livres et albums de cette œuvre universelle.

On y découvre des leçons de vies, quelque peut moralisatrices, on les découvre comme de nouvelles perceptions, ou d’anciennes perceptions d’un monde que l’on a souvent oublié, laissé de côté, dans notre vie égoïste et impatiente d’adultes.

 » On pourrait entasser l’humanité sur le moindre petit îlot du pacifique.
Les grandes personnes, bien sûr, ne vous croiront pas. Elles s’imaginent tenir beaucoup de place »

C’est par une panne dans le Sahara que l’auteur Antoine de Saint Exupéry découvre Le Petit Prince. Difficile de dire s’il s’agit là d’une remise en question sur sa propre vie, d’une analyse de sa propre enfance ou simplement d’une envie de nous expliquer ces petites choses simples de la vie…

 » On ne voit bien qu’avec le cœur. L’essentiel est invisible pour les yeux »

On découvre toutefois une amitié certaine, un attachement entre deux personnes et une prise de conscience de la responsabilité des êtres aimés qui n’auraient probablement jamais existé sans cet accident par hasard dans ce désert où est également arrivé étrangement ce Petit Prince.
Il faut parfois un peu de tristesse et de malheur pour découvrir ou redécouvrir un vrai bonheur.

 

chronique Le petit prince Antoine de Saint Exupery 3Quelques citations extraites du livre:

 » Les grandes personnes ne comprennent jamais rien toutes seules, et c’est fatiguant, pour les enfants, de toujours et toujours leur donner des explications. »

« Il faut bien que je supporte deux ou trois chenilles si je veux connaitre les papillons. »

Où retrouver Le Petit Prince?

Vous pouvez retrouver Le Petit Prince dans des spectacles à la Comédie Saint Michel de Paris / Durée : 50 minutes / à partir de 6 ans
Et également retrouver l’histoire du Petit Prince en eBook.
Si vous souhaitez acheter un exemplaire du livre: Le Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry

Une inspiration musique :

Quand j’ai entendu pour la première fois la chanson de Pascal Obispo “L’important, c’est d’aimer”, c’est tout de suite à l’histoire du Petit Prince que j’ai pensé. Je partage alors avec vous un doux extrait de la chanson:

“L’important c’est d’y croire, sans s’en apercevoir. […] L’important c’est donner, et ne rien demander.”

Ceci est un article sponsorisé, pour lequel j’ai pris beaucoup de plaisir à retrouver Le Petit Prince de mon enfance. Si vous aussi vous avez aimé n’hesitez pas à aimer la chronique sur vos réseaux sociaux.

Chronique du livre Le Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J'accepte la politique de confidentialité du site

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.