Salon du livre et de l’illustration jeunesse à Roussillon (Vaucluse)

Le Salon du livre et de l’illustration jeunesse à Roussillon dans le Vaucluse

Quoi ? Un salon en plein cœur de la Provence, juste à côté de la maison et qui en plus est porté sur la jeunesse, les livres et les illustrations… Oui bien sûr! Curiosité et passion sont là, voiture en marche, appareil photo au cou, carnet de notes à la main et me voici en route pour découvrir ce joli salon du livre et de l’illustration jeunesse à Roussillon (un petit village provençal connu pour ses ocres et ses belles couleurs).

Roussillon village Provence ocres

Par quoi commencer quand on voit les différentes activités qui s’offrent à nous dans ce salon. En effet il y a plusieurs chapiteaux qui s’élèvent sous mes yeux. On y retrouve les stands avec des livres pour adultes, pour adolescents et pour enfants, des cadeaux à faire, des livres autour d’un thème, des livres musicaux avec des CDs et des instruments, une buvette pour se restaurer, des expositions et des concours artistiques, un coin détente pour les plus petits et bien sûr DEUX auteurs spécialement venus pour ce salon afin de partager avec vous, de dédicacer leurs livres et de faire découvrir leurs univers.

Cette année nous avons eu l’honneur de découvrir Ghislaine Herbéra et Thomas Scotto tout au long du salon du livre et de l’illustration jeunesse.

Mais ce n’est pas tout, pour le grand bonheur des enfants mais aussi des parents (car tout est si bien pensé qu’on y retrouve des activités en collaboration parents/enfants) des ateliers sont organisés avec différents thèmes mais surtout différents travaux manuels que l’on peut facilement reproduire chez soi.

Je ne vais pas vous faire attendre davantage, je vous présente toutes ces belles choses sans plus tarder.

Et noter dans vos agendas la prochaine date:
19 au 22 novembre 2015 : Le salon du livre et de l’illustration jeunesse à Roussillon

Les stands

Croqu La vieCroqu’ La Vie

Livres adultes, bd mangas et cadeaux

“Dans sa configuration actuelle, la librairie est ouvert depuis juin 2012, mais la librairie existe depuis juillet 2006.

Cette maison appartenait à Jean Charles Tacchella (réalisateur de films) il y entre autre écrit dans cette maison, le film Croque La vie. Pour ne pas copier le nom exacte, le E de Croque est devenu une apostrophe… D’où Croqu’La Vie.

Dans notre boutique nous proposons en plus d’un espace dédié aux livres (le 1er étage), des produits issus de l’artisanat régional, de la carterie, des posters.

Nous participons chaque année au festival Court C’est Court … Au salon du Livre de Roussillon de début sepembre… Ensuite nous essayons de mettre sur pied le Vendredi des Auteurs : Chaque vendredi en fin d’après midi, nous essayons de faire venir des auteurs (sans restrictions) pour une ‘Rencontre dédicace’… Chaque auteur vient quand il veut avec ses livres.”

Ce qui nous enchante le plus dans ce salon : “Le fait qu’une équipe de bénévole se démène de cette façon, afin de faire vire le livre et le village, en cette période de l’année très, trop calme.”

Un coup de coeur à Roussillon ? C’est facile, je suis belge et je suis venu en vacance début juin 2004, j’ai quitté ma société en Belgique et me suis installé le 1 juillet 2004 à Roussillon, mon coup de coeur… LE VILLAGE et ma boutique bien sûr (rires).

Le lézard amoureux

enfant et ado

Le-lézard-amoureux

OhkraOkhra

livres autour de la couleur par le conservatoire des ocres et de la couleur

Arpège Musiques

livres musicaux et cdArpège-Musiques

Les animations du Samedi que j’ai raté :

Lettres sous plis par les nomades du livre

Au pays des ocres par Gaspard Collavery

L’art postal par Ursi Schmidt

J’écoute dans le noir par Benjamin Média

Les animations du Dimanche :

A l’approche des fêtes de fin d’année et plus particulièrement Noël. La fête tant attendue des petits (et des grands), le salon du livre et de l’illustration jeunesse de Roussillon a su proposer des activités ludiques, originales, alliant le thème du livre, de l’illustration, des fêtes de fin d’année… Des activités “Do It Yourself” pour certaines et d’autres où les animatrices et les parents sont les bienvenus pour aider les plus petits à faire l’activité. Un bon moment à passer tous réunis autour du papier, du tissu, et de divers objets ou accessoires récoltés.

Et comme les activités sont très simples à reproduire à la maison, nous vous les présentons plus en détail afin que vous puissiez vous aussi faire vos créations, n’hésitez pas à partager dans les commentaires en bas de l’article si ces activités vous ont plus.

Scrapbooking-postal-salon-du-livre-et-de-la-jeunesse-roussillonLe scrapbooking postal par Sabine Michel

Le scrapbooking postal est une activité ludique qui permet aux enfants de réaliser des enveloppes entièrement personnalisées et comme ils les imaginent.
Un excellent moyen de développer leurs qualités artistiques. C’est aussi l’occasion lors de cet atelier proposé par Sabine Michel, de faire une création vous et votre enfant réunis. Ici vous pouvez faire vos jolis décorations ensemble, vous aider, partager et vous amuser le temps d’un atelier avec beaucoup de liberté.

scrapbooking-postal-enveloppes-décoration-enfantPour cela rien de plus simple, il vous faut :

  • des enveloppes vierges,
  • des stickers,
  • des jolis modèles à la perforatrice…

Et pourquoi pas au grès de vos envies rajouter des accessoires comme:

  • des photos à découper et coller,
  • des pompons,
  • des rubans
  • des perles a tisser

Enfin… Toutes ces belles choses qu’on aime manipuler pour décorer nos enveloppes. Une fois tout ceci coller, il ne vous reste plus qu’à inscrire l’adresse du correspondant.

Le Salon du livre et de l’illustration jeunesse à Roussillon s’est déroulé à l’approche de Noël c’était alors l’occasion de faire une jolie enveloppe en scrapbooking postal pour le papa Noël. Et plus il sera content de cette belle création, plus nous aurons de chances de recevoir nos beaux cadeaux, non?

Couture-magique-salon-du-livre-et-de-la-jeunesse-roussillonLa couture Magique par Minoque la fourmi

Couture-magique-activité-enfant--Couture-magique-activité-enfant-2-La couture magique est un atelier qui demande de la concentration et de l’imagination. Il vous faudra pour réaliser cette activité :

  • un grand nombre de morceaux de tissus (des chutes, des vieux T-shirts que vous avez teintés ou dont les couleurs vous plaisent)
  • des patrons imprimés sur des feuilles (vous pouvez utiliser les dessins de coloriages)
  • de la colle et une paire de ciseaux

A partir de là, votre imagination fera le reste, vous créer comme bon vous semble, une jupe, un nœud dans les cheveux, une cravate hors du commun, un habit pour un loup … tout ce qui vous passe par la tête. C’est comme du coloriage mais avec des morceaux de tissus. Vous découpez alors les parties du tissus comme vous le souhaitez et vous collez sur la feuille où est dessiné le patron.

Hop ! Alors facile la couture magique n’est ce pas?Couture-magique-salon-du-livre-et-de-la-jeunesse-roussillon-2

La création est finie… Plastifier la, ou accrochez là au mur.  Une activité facilement adaptable selon le thème et les saisons…

Rosaces-de-NoëlRosaces de Noël par Claudine Pedersin

En plein dans le thème ! NOEL ! Et si vous me suivez depuis un certains temps vous savez que c’est une de mes périodes préférés (déjà parce qu’il y a le ski… mais aussi parce que tout le monde est joyeux a cette période).

La rosace de noël est une activité qui n’est pas uniquement réservé à Noël, vous pouvez réaliser une rosace de Pâques avec des décorations d’oeufs, ou encore une rosace d’Halloween avec du faux sang etc… Tout ce qu’il faut c’est un peu d’imagination, des brindilles et accessoires à coller, et bien sûr de la bonne humeur !

Lors du salon du livre et de l’illustration jeunesse à Roussillon, les enfants ont réalisés les rosaces avec:Rosace-de-Noel

  • du papier
  • de la colle avec le pistolet à colle (utiliser par un adulte)
  • des objets et des extraits de cueillettes des champs tous différents les uns des autres

Dans un premier temps on réalise des cornets avec le papier, on colle chaque cornet sur un support assez solide (un petit rond en carton qui sera au centre de la rosace).
On accroche à ce carton une ficelle pour pouvoir suspendre la rosace par la suite.
On colle au centre, afin de recouvrir le carton nos objets. On peut également colorer les cornets ou y rajouter quelques perles etc…

Et le tour est joué… Il ne vous reste plus qu’à la suspendre à votre porte et attendre le papa Noël, si vous avez fait une rosace de Noël.

Luminographe-salon-du-livre-et-de-la-jeunesse-roussillonLuminographe par Les Ornicarinks

Cet atelier fera l’objet d’une chronique à part entière que vous retrouverez sur le blog.

Pour en savoir plus sur les Ornicarinks : http://www.ornicarinks.org/

Spectacle: Rendez-vous n’importe où » par la cie Le laboratoire des petites intentions & Théâtr’âme

N’ayant pas assisté au spectacle je ne peux que vous dire que le public était très satisfait et que nombreux spectateurs ont dit être sous le charme.

Les auteurs invités nous répondent !

Ghislaine HerbéraThomas-Scotto

L’interview de Ghislaine Herbéra et Thomas Scotto :

1/ Depuis combien de temps êtes vous auteur ? Une brève présentation de vous ?

Ghislaine-Herbéra-livresGhislaine Herbéra :

Je suis auteure illustratrice depuis la sortie de Monsieur cent têtes en 2010 ; après  plusieurs années de collaborations diverses dans le spectacle vivant (scénographies, costumes, marionnettes, pour des compagnies de théâtre, de danse ou de cirque)  j’ai décidé de revenir à mes premières amours : le dessin.

Un crayon et une feuille, c’était parti ! Je continue de me nourrir d’art. Les arts premiers, et l’art brut sont des sources d’émotion intenses.

Thomas Scotto :

“Alors voilà, je suis né en 1974, exactement le jour du débarquement. J’ai été élevé aux « Fabulettes » révolutionnaires d’Anne Sylvestre, ce qui offre à coup sûr le goût des mots, des histoires, des rimes et des chansons. Après avoir écourté de longues études de lettres à Tours, j’ai profité de la naissance de ma première fille pour être papa au foyer (en accord avec sa maman !) et commencer à écrire. Lorsque ma deuxième fille est née cela m’a donné une double envie de continuer.

Publié depuis 1998 chez divers éditeurs je n’imagine pas mon activité d’écriture sans la rencontre avec les enfants. Le sac au dos nous écrivons ensemble, comme on fabrique des souvenirs car si écrire pour les enfants est une question de sensibilité, écrire avec eux est la suite presque logique de cette émotion. Avec chaque classe, épaulée de son enseignant qui reste le lien privilégié et indispensable, nous nous apprivoisons. Il faut collecter les mots, les phrases, les idées. S’approprier des personnages, des décors. Mon rôle est alors bien souvent de veiller à lancer et faire rebondir l’écriture pour aboutir à une histoire cohérente.

Il y a la mise en route de l’imagination, l’énergie qui fuse, les débats en classe pour choisir telle ou telle idée, la frustration parfois de ne pas pouvoir tout conserver. Il y a la découverte qu’écrire peut-être un plaisir mais que c’est aussi un vrai travail, qu’une histoire ne reflète pas toujours ce qui fait notre vie mais qu’elle s’en nourrit presque automatiquement, que les idées ne tombent pas du ciel, que parfois même elles n’arrivent pas et que cela nous bloque, que cela prend du temps mais que lorsqu’on met le point final, on a franchi une nouvelle montagne !

Ce sont ces émotions que je cherche à partager avec les enfants, comme avec les adultes. Dire qu’il ne faut jamais taire ce qui nous étonne, nous touche, nous met en colère, nous fait peur ou nous passionne. Les mots choisis deviennent alors les fenêtres ouvertes sur nos paysages de questions, colorées ou plus en nuances.

Et c’est peut-être pour cela que les livres lus pendant l’enfance, résonnent longtemps dans nos vies d’adultes.”

2/ J’ai vu que vous étiez pas mal présents des vidéos, des interviews pour Thomas Scotto et des ateliers scolaires pour vous Ghislaine Herbéra. Quels sont les plus récents pour ceux qui les aurez rater? Pouvez-vous m’en dire plus?

Thomas Scotto :

Aucune idée ! Sans doute celle faites par la ville de Luçon qui retranscrit une résidence faite l’année dernière avec Julia Wauters, une illustratrice.

Ghislaine Herbéra :

Que dire sur les ateliers scolaires…J’essaie toujours d’amener les enfants à se surprendre par le biais des techniques mixtes. Nous procédons par étapes, avec des gestes simples, des outils variés, différents papiers, pour arriver à un résultat graphique assez sophistiqué.Pour les détourner  de la question de « savoir dessiner » nous suivons le fil d’une narration, chaque geste prend ainsi du sens ; absorbés par la dramaturgie de l’histoire, nous oublions presque que nous dessinons.

Je montre souvent des photos documentaires pendant les ateliers, nous parlons d’inspiration, de l’importance de regarder tout près de soi (les feuilles des arbres, le nez de profil de son voisin, sa main), ou plus loin, très loin dans l’espace et le temps (les photos des enfants fleurs de la vallée de l’Omo ou une peinture du moyen âge)

3/ Vous promenez partout en France… Qu’est ce qui vous a amené à participer au Salon du livre et de l’illustration jeunesse à Roussillon?

Thomas Scotto :

C’est à la suite de l’invitation de la médiathèque. J’ai déjà participé il y a plusieurs années au salon. Mon binôme d’alors était Arno, illustrateur. Après 17 ans d’écriture et de déplacements, c’est un luxe pour moi de pouvoir revenir dans des endroits que j’aime. L’équipe organisatrice du salon du livre fait partie des gens qu’on aime retrouver…

Ghislaine Herbéra :

Je vis à Paris depuis peu, depuis un an et demi, j’ai toujours vécu dans le sud avant.

J’avais rencontré Muriel de la médiathèque de Roussillon lors de rencontres/ateliers à Apt, invitée par Danièle Bruel, de l’Association Le goût de lire…Les ateliers que nous animions Guillaume Guéraud et moi auprès des lycéens avaient tellement plu à Danièle, qu’elle avait proposé aux adultes, acteurs et passeurs du livre autour d’elle, de les expérimenter également. C’est à cette occasion que des liens se sont tissés et que des envies sont nées. Nous avons découvert  le goût de nous rencontrer aussi, je crois !

Tout s’est parfaitement déroulé par la suite, transport, hébergement, rien à dire, parfait !

4/  Qu’est ce qui vous plait le plus dans ce salon du livre à Roussillon ? Que pouvez vous nous dire concernant l’organisation? L’installation ? Les partenaires et les ateliers présents? L’ambiance en général?

Ghislaine Herbéra :

Ce qu’il y a de singulier dans ce salon c’est que nous ne sommes que deux invités. Cela crée une relation extrêmement privilégiée avec tout le monde. Organisateurs, enfants, public en général. C’est très précieux comme moment.

L’ambiance est extrêmement chaleureuse, tout est très bien organisé et nous nous rencontrons VRAIMENT, car en petit comité sur quasi 5 jours, nous avons l’occasion d’échanger longuement.

Thomas Scotto :

Être deux invités offre une place privilégiée à ce que nous faisons. Cette année, j’ai eu la chance de partager ces jours avec Ghislaine Herbera.
Bibliothécaires, bénévoles, enseignants, tout le monde n’a, je crois, qu’un seul mot à la bouche : plaisir. Celui des enfants en premier, celui des adultes qui découvrent ou accompagnent la littérature jeunesse aussi. Cela se voit dès l’arrivée dans le lieu du salon où tous les dessins, créations des enfants sont exposés.

Les rencontres préparées en classe avant notre venue, l’accueil d’une compagnie Troyenne qui a monté en pièce l’un de mes albums « rendez-vous n’importe où », les jours de signatures avec les libraires, les ateliers organisés par les “nomades”…tout cela a donné un week-end festif et culturel sans poudre aux yeux mais avec du fond.

Thomas-Scotto-livres5/ Avez vous des projets sur le court terme ou le long terme que vous pourriez nous présenter rapidement?

Thomas Scotto :

Rencontres ou salon du livres, lectures publiques théâtralisées ou en musique…il y a toujours des projets en route.  Le prochain, c’est d’aller découvrir mon prochain album « Une guerre pour moi », illustré par Barroux aux Editions Les 400 coups….directement à Montréal

Ghislaine Herbéra :

Mes projets du moment : accompagner le mieux possible la sortie toute récente (12 mars) de mon dernier album chez Chandeigne, écrit par Barbara Pillot, BESTIAIRE FABULEUX DU BRÉSIL, dont je suis très très contente. J’ai monté une exposition des originaux, avec carnets de recherche, pantins tout droit sortis des illustrations, et j’aimerais qu’elle circule et soit l’occasion de nouvelles rencontres et ateliers sur les personnages fantastiques et autres chimères.

Je suis également en train d’illustrer un nouveau projet avec mon ami Carl Norac.

6/ Si vous deviez choisir un coup de coeur dans le village de Roussillon à conseiller à tout ceux qui ne connaissent pas Roussillon ce serait quoi ?

Ghislaine Herbéra :

Un coup de coeur à Roussillon ? Cela ne va pas être original mais comment passer à côté d’une balade dans les carrières d’ocre ? Tout simplement magique !

Thomas Scotto :

Le conservatoire des ocres… J’ai eu la chance d’y faire une lecture de « Cinquante minutes avec toi » de Cathy Ytak (Actes Sud Junior)… c’est un lieu étonnant et calme.

7/ Aujourd’hui si vous aviez UN livre à conseiller à nos jeunes lecteurs parmi tout ceux que vous avez écrit ou co-écrit ce serait lequel ?

Ghislaine Herbéra :

Le dernier bien sûr, notre BESTIAIRE FABULEUX DU BRÉSIL ! Mais je triche un peu, car pour que les tout-petits ne soient pas jaloux je conseille aussi mon dernier album chez MeMo : L’heure bleue

Thomas Scotto :

La première larme, éditions Actes Sud

8/ Si l’on veut vous retrouver lors d’ateliers, interviews etc ? Vous suivre sur internet? Quels sont les endroits où nous pouvons vous le faire ?

Ghislaine Herbéra :

Ah lala, je ne suis pas sur les réseaux sociaux mais j’ai un book en ligne : http://ghislaineherbera.ultra-book.com/

et je vais essayer de tenir à jour une nouvelle rubrique concernant les rencontres… Mon mail y figure, et l’on peut toujours me contacter par ce biais.

Thomas Scotto :  www.thomas-scotto.fr

Expositions & Petits plus

Exposition-L'atelier

Exposition : L’atelier qui écoute les arbres rêver

Concours de créations plastiques : « Promis, juré, on s’écrira… »
et divers ateliers réalisés dans le cadre scolaire sont également présentés.

Buvette avec l’Association des parents d’élèves du Val des fées

Espace ludique pour les tout petits

Des décors par Sabine Michel

Ateliers-enfantsAteliers-enfants-2Ateliers-enfants-3

One thought on “Salon du livre et de l’illustration jeunesse à Roussillon (Vaucluse)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J'accepte la politique de confidentialité du site

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.